Variateur de rapport cyclique à base de NE555

16/03/2016

J’ai récemment changé ma lampe murale d’ambiance pour remplacer les LEDs 5 mm par une strip acheté quelques dollars sur Banggood. Le bandeau fonctionne en 12 V, et à cette tension, la luminosité était tellement forte que je perdais le concept de lampe d’ambiance. Dans un premier temps, j’ai utilisé mon régulateur de tension pour la descendre à 8,90 V, mais ce module m’est nécessaire au quotidien et il me fallait trouver une alternative.

Quelques minutes de réflexion et quelques recherches sur Google pour trouver un montage à base de NE555, puce que je commence à connaître. Le circuit permet de faire varier, à l’aide d’un potentiomètre, le duty cycle de sortie. Vous allez me demander ce qu’est le duty cycle ? Dans le cas du signal carré, c’est tout simplement le temps où le signal est à son maximum par rapport à la longueur d’une période. En faisant varier le rapport cyclique, la valeur moyenne de la tension varie également, et le montage permet de descendre jusqu’à 5 % de la tension d’entrée.
Différents rapports cycliques et la tension moyenne (rouge)
Différents rapports cycliques et la tension moyenne (rouge).
Comme vous pouvez le comprendre sur la figure 1, plus le duty cycle est grand et plus le carré est large, plus la valeur moyenne est élevée. Vous comprendrez tout de suite que vos lampes vont subir un signal carré d’entrée (en tension) et que logiquement elles clignotent. C’est le cas, mais la fréquence est tellement élevée que ce clignotement ne sera pas perceptible à l’œil nu. Est-ce que ça ne risque pas d’endommager les LEDs ? C’est une excellente question à laquelle je ne sais pas encore répondre.

Passons aux choses sérieuses avec la réalisation, qui est à la portée de tous, de ce fameux circuit. Il vous faudra : Le circuit est le suivant :
Circuit
Circuit.
Le schéma simplifié, pour les plus débutants :
Montage simplifié
Montage simplifié.
Notez qu’ici, sur le bornier OUT, vous pouvez directement connecter votre bandeau LED sans souci.

Le circuit une fois soudé :
Le circuit fini avec le potentiomètre
Le circuit fini avec le potentiomètre.
Une fois le circuit mis en tension, vous avez le loisir de faire varier le duty à l’aide du potentiomètre, le résultat est garanti. Une adaptation de ce circuit peut être faite dans le but de varier la vitesse d’un moteur continu.

Je ne vais pas vous expliquer le fonctionnement de ce circuit, parce qu’il est relativement simple et se base sur le fonctionnement du NE555. Je vous renvoie vers sa datasheet pour le décortiquer.
Ma lampe murale
Ma lampe murale.
Blog | Haut