BEST EBEC : round local à Louvain-La-Neuve

21/02/2015

Pendant un intercours, un petit groupe d'étudiants est venu annoncer qu'un concours international d’ingénierie allait se dérouler dans les mois à venir. Bien que leurs explications aient été assez floues et donnaient très peu envie d'y participer, Clément a trouvé le concept sympathique ! Je refuse rarement de participer à un concours, surtout quand on me laisse entendre qu'on devra bricoler et montrer le meilleur de nous-même. Quelques heures pour monter une équipe de quatre, et nous voilà partis, Xavier, Julien, Clément et moi !

On débat de notre nom de groupe en rigolant : on s'appellera « Les brouettes ». Ne cherchez pas pourquoi, l'originalité était déjà au rendez-vous ! Nous sommes bien inscrits et sommes curieux de savoir ce qui nous attend le samedi 21 février.

Il s'agit d'un round à Louvain-la-Neuve, en deux épreuves : Case Study et Team Design. La première consiste à développer de manière théorique une thématique et de proposer une solution, un modèle, une approximation valable, etc. La seconde consiste à créer quelque chose pour répondre à une demande avec (en général) très peu de matériel. Dans les deux épreuves, le but est de montrer qu'un ingénieur peut se débrouiller dans n'importe quelle situation !

On profite du petit-déjeuner offert par Best dans le hall Sainte-Barbe ; on est surtout là pour s'amuser ! On rencontre les autres équipes, et on est agréablement surpris de voir que d'autres amis participent aussi. On commence par le Case Study, et donc le sponsor du matin, le WeLL , explique ce qu'ils font en général et au quotidien. Je vous invite à aller consulter leur site pour plus d'informations. C'est à notre petite table qu'on se retrouve à quatre avec les consignes en anglais : concevoir un 6ème sens pour l'homme en imaginant que celui-ci est devenu immortel. On nous donne 2 heures pour réaliser cette tâche ! L'air de rien, cette thématique n'est pas évidente, et on met plus d'une heure trente pour déterminer ce que nous allons développer : cracher du feu, respirer sous l'eau, voir à travers les murs, télépathie, etc. On aboutit finalement sur une moustache connectée. Oui, vous avez bien lu ! On part sur quelque chose de simple à concevoir mais aussi à réaliser : elle sera connectée aux oreilles pour communiquer avec le cerveau. Un objet tendance et efficace dérivé du chat.
En pleine réflexion.
En pleine réflexion..
On monte rapidement un Powerpoint avec un peu de documentation trouvée sur internet. On imagine sa conception et les différents usages qu'elle pourrait avoir. On parle d'améliorer l'équilibre, de sentir les mouvements autour de soi, d'améliorer ses capacités sensorielles, etc. Pendant le temps de midi, nous voilà devant le jury à présenter notre projet.
Une présentation plutôt particulière
Une présentation plutôt particulière.
Difficile de garder son sérieux, mais nous nous montrons convaincus par cette moustache connectée. Le jury apprécie la touche d'humour quand Julien nous parle de « moustaches féminines » et de cet accessoire à la mode. Cette présentation, bien que décontractée, semble plaire au jury, et ce dernier nous pose quelques questions supplémentaires. L'idée est loin d'être mauvaise.
Clément présentant la connexion de la moustache et son fonctionnement
Clément présentant la connexion de la moustache et son fonctionnement.
Quelques sandwichs gratuits plus loin, et nous voilà lancés sur le Team Design. La SNCB est le sponsor de l'après-midi, et nous prenons note de tout ce qu'on nous explique : un questionnaire nous permettra de gagner des points supplémentaires. De retour à notre salle de travail, nous découvrons la consigne : construire un petit train (2 wagons distincts) capable de transporter 2 œufs sans les casser et d'évoluer sur un parcours un peu spécial.
Le parcours et ses différents obstacles
Le parcours et ses différents obstacles.
Le train devra descendre par gravité depuis la rampe de gauche, traverser ensuite une flaque d'eau, continuer à plat dans le tunnel, descendre, subir le vent du ventilateur et effectuer un saut avant de retomber dans le sable. Le gagnant sera celui qui ira le plus loin !

Deux heures trente pour réaliser cette tâche… Il ne nous faudra qu'une heure pour le faire ! Nous sommes très vite d'accord, et nous nous répartissons aisément les tâches. Nous devons cependant nous cacher des autres participants, pour éviter le plagiat… Le matériel est rudimentaire : boîte de jus de fruits du Midi, bouchons de bouteilles, bâtons de brochettes, 2 élastiques, une vieille planche, un bouchon de liège, etc. Rapidement on établit que le problème ne sera pas l’œuf, mais bien d'aller le plus loin possible dans le sable. Il nous paraît évident de faire un roulement en paille, et que les roues devront être fines et rigides (bouchons en métal). La protection de l'œuf sera surtout assurée par de la frigolite émiettée, une idée copiée par 100 % des autres participants une fois qu'ils nous ont vu faire…

Bref, on s'ennuie presque ! On va répondre aux questions du stand SNCB : les notes à l'ordinateur nous rendent incollables. On gagne un maximum de points qui ne nous serviront pas vraiment… Clément fabrique un avion, parce que… parce que voilà. C'est cool, les avions. La traversée de la grande salle avec son planeur lui vaudra des applaudissements. Les gens étaient bluffés.
Clément et son avion..
Clément et son avion...
Notre réalisation était la suivante :
Notre petit train
Notre petit train.
L'air de rien, il a suscité beaucoup de réflexions, notamment au niveau de la liaison des deux wagons : rigide ou souple ? Le franchissement et le comportement en vol ne seraient pas du tout les mêmes. Nous avons pris le temps de faire quelques tests pour valider nos choix.

Vient le moment de la démonstration. Sans pression, Julien lâche le chariot qui se comporte très bien, ne heurte aucun obstacle et prend son envol. Nous atterrissons en deuxième place, ex-aequo avec un autre groupe. Misère ! Finalement nous devons utiliser notre affiche (préalablement dessinée) et ajouter une petite présentation (2 min) devant les participants et le jury.
Affiche de présentation
Affiche de présentation.
Nous en sortons vainqueurs et sommes donc logiquement en deuxième place. Lors de la remise des prix, sans surprise notre Case Study et la Moustache n'a pas fait assez d'effet. Nous sommes deuxièmes enTeam Design, et nous remportons chacun unGoPass : 50 euros en s'amusant, la récompense est sympa.
Xavier - Clément - Moi - Julien
Xavier - Clément - Moi - Julien.
C'est avec surprise qu'on apprend que les grands gagnants du Team Design n'ont pas respecté les règles européennes et que nous sommes donc sélectionnés, si nous acceptons, pour partir en demi-finale du Benelux aux Pays-Bas ! Ce sera pendant les vacances de Pâques et nous acceptons avec le sourire. Accrochez-vous bien, la team Brouette va débarquer à Nijmegen !
Blog | Haut